AGENDA DU SAUMUROIS

Du 24 janvier 2020 au 26 janvier 2020 :

 

Le Mag'Hebdo. Folle Journée 2020 : la programmation complète à Saumur et Fontevraud

 

En 2020, le monde entier célèbrera le 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven. La Folle Journée donnera le coup d’envoi des festivités, avec une programmation exceptionnelle accueillie et présentée d’abord en Région des Pays de la Loire les 24, 25 et 26 janvier 2020. En Saumurois, ce sera à Saumur et Fontevraud. Les billetteries ouvriront le 14 décembre prochain.

 


Au total ce sont 20 communes des Pays de la Loire qui accueilleront des concerts et donneront ainsi la possibilité à un public Ligérien toujours plus nombreux l’occasion de se plonger dans tous les grands chefs-d’œuvre de Beethoven : 5ème Symphonie, concerto pour violon et piano, quatuors à cordes, grandes sonates pour piano – dont le Clair de lune... La Folle Journée sera aussi l’occasion de découvrir des œuvres inédites de Beethoven lui-même, et nombre d’œuvres inspirées de sa musique, y compris dans le jazz et la musique électronique. e public appréciera également la performance des 1 500 musiciens amateurs du territoire qui participent chaque année à l’événement.
« En organisant cette opération, la Région des Pays de la Loire permet aux Ligériens de rencontrer, près de chez eux, des artistes de renommée internationale interprétant des œuvres majeures de la musique classique ou plus contemporaine. La Folle Journée est ainsi un formidable vecteur d’accès à l’excellence musicale pour le plus grand nombre. » rappelle Laurence Garnier vice-présidente de la Région des Pays de la Loire en charge de la culture. Une accessibilité de la grande musique qui se traduit également par des tarifs avantageux, allant de 2 à 12 euros. Jean-Michel Marchand, Président de l'agglo saumuroise : "Quel bonheur d'accueillir ce festival, avec une telle programmation, ouvert à tous, néophytes et mélomanes : un rendez-vous d’échanges et de découvertes à partager."

Un peu d'histoire : Beethoven (1770-1827)

Beethoven occupe une place à part dans l'histoire de la musique comme dans le cœur de tous les mélomanes. S'il le doit en partie aux circonstances qui ont entouré sa vie (la Révolution française et ses conséquences, l'avènement du romantisme), il le doit d'abord et surtout à la force avec laquelle il sut affronter un destin exceptionnel et à un génie qui lui permit de renouveler en profondeur le langage musical. Né à Bonn, c'est pourtant à Vienne, la ville illustrée par Haydn et Mozart, que Beethoven se fixe en 1792 pour y entamer une brillante carrière de pianiste et de compositeur. Mais assez vite il est rejoint par le plus cruel des destins pour un musicien : il est frappé d'une surdité qui dès 1802 se révèle incurable. Plongé d'abord dans le désespoir - il songe même au suicide -, il parvient à dépasser sa souffrance - l'“héroïsme” beethovénien -, voyant dans la création musicale le moyen de parler au cœur de tous les hommes et de continuer à délivrer le message dont il se sent porteur. Ainsi dès 1802, Beethoven redouble d'activité créatrice. Sur le plan musical et formel, son œuvre, riche du magnifique héritage de ses prédécesseurs, repousse désormais toujours plus loin les limites de chaque genre, jusqu'à bouleverser les schémas établis, en particulier dans le domaine symphonique, dans l'œuvre pour piano, qui “contient” déjà tout le XXe siècle, et peut-être plus encore dans le domaine du quatuor à cordes, dont il révolutionne proprement l'écriture. Et, dans le même temps, cette musique délivre toujours à tous les hommes un message consolateur et fraternel ; n'est-ce pas Beethoven lui-même qui définissait ainsi la finalité de sa musique : “Partie du cœur, qu'elle aille au cœur” ?

Ouverture des billetteries le 14 décembre

Ouverture de la billetterie pour le pôle Saumur-Fontevraud : samedi 14 décembre. Sur les deux sites, réservation possible pour l’ensemble des concerts programmés à Saumur et à Fontevraud.
À Saumur, billetterie du Théâtre Le Dôme :
- Au guichet : le samedi 14 décembre de 9h à 18h (journée continue) puis du mardi au vendredi de 13h30 à 17h15
- En ligne : à partir samedi 14 décembre à 9h sur saisonculturelle.agglo-saumur.fr Théâtre Le Dôme - Place de la Bilange - 49400 Saumur - Tél : 02 53 93 50 00
- Fermeture du 22 décembre 2019 au 7 janvier 2020.
À l’Abbaye Royale de Fontevraud :
- Au guichet : à partir du samedi 14 décembre et jusqu’au dimanche 5 janvier tous les jours de 10h à 18h
- En ligne : à partir du dimanche 15 décembre à 10h sur www.fontevraud.fr y compris pendant les vacances scolaires.
Attention, l’Abbaye sera fermée au public à partir du dimanche 5 janvier et réouverte uniquement pour accueillir La Folle Journée fin janvier.

La programmation à Saumur et Fontevraud

Vendredi 24 janvier 2020

- 20h30 à Saumur - Salle Beaurepaire (45’) - 12€ : Concerto Budapest - András Keller direction - Beethoven : Symphonie n°6 en fa majeur opus 68 “Pastorale”
Sous-titrée “Souvenirs de la vie champêtre”, la célèbre Symphonie “Pastorale” ne vise pas tant à décrire la nature qu’à traduire la vision poétique du promeneur désireux d’unir son âme à la grande respiration de l’univers.

Samedi 25 janvier 2020

- 11h à Saumur - Salle Beaurepaire (45’) - 2€ : École de Musique de Saumur Val de Loire “Hommage à Beethoven” - Œuvres de Beethoven

- 13h30 à Saumur - Salle Beaurepaire (55’) - 6€ : Pascal Amoyel piano et comédie - Christian Fromont mise en scène - Philippe Séon lumières Texte de Pascal Amoyel “Looking for Beethoven”
À l’aube du 250ème anniversaire de la naissance de Beethoven, le conteur et pianiste Pascal Amoyel nous offre un nouveau spectacle consacré cette fois-ci au “monstre sacré” de la musique. Universellement célébrée, l’œuvre de ce géant cache en réalité un homme méconnu. À travers une enquête minutieuse et palpitante au cœur de ce journal d’une vie que sont les 32 Sonates pour piano, Pascal Amoyel nous montre comment Beethoven, frappé de surdité à l’âge de 27 ans, créa dans sa musique la Joie que la vie lui refusait, pour en faire don à l’humanité.

- 15h30 à l'Abbaye de Fontevraud - Auditorium (45’) - 6€ : Trio Karénine trio avec piano - “Kaléidoscope beethovénien : jusqu’au vertige”
Beethoven : Sonate pour piano n°14 en ut dièse mineur opus 27 n°2 “Clair de lune”, 1er mouvement
Beethoven : Romance pour violon et piano n°2 en fa majeur opus 50
Beethoven : Sept variations sur un thème de “La Flûte enchantée” de Mozart WoO 46
Beethoven : Trio avec piano n°5 en ré majeur opus 70 n°1 “Les Esprits”

- 15h30 à Saumur - Théâtre Le Dôme, salle de conférence (45’) - Entrée libre : Rodolphe Bruneau-Boulmier conférencier : “Beethoven, espoir et fraternité”
Par sa modernité souvent radicale, la musique de Beethoven porte en elle de nombreux messages. Tour à tour lumineuse, audacieuse et engagée politiquement, l'oeuvre de Beethoven cherche un idéal humain. Portée par les mythes ou la poésie, cette musique a inspiré aussi bien les peintres que les écrivains et garde, y compris en 2020, sa force tellurique.

- 17h à Saumur - Salle Beaurepaire (45’) - 10€ : Fanfare FMR - Michel Bourcier direction - “Beethoven cuivré”
Beethoven/ Metz : Léonore III, ouverture en ut majeur opus 72c Beethoven : Trois Équales pour quatre trombones WoO 30 Beethoven/ Frackenpohl : Symphonie n°5 en ut mineur opus 67
Ce programme très “cuivré” vous permettra d’entendre une version détonante de l’ouverture Léonore III, puis une pièce rare pour quatre trombones commandée à Beethoven pour le jour de la Toussaint (et qui fut jouée à ses obsèques), enfin la célébrissime 5ème Symphonie dans une transcription d’Arthur Frackenpohl mettant remarquablement en valeur les couleurs et la puissance des cuivres.

- 17h à l'Abbaye de Fontevraud - Réfectoire (45’) - 6€ : Joséphine Olech flûte traversière - Sindy Mohamed alto - Anaïs Gaudemard harpe “Beethoven et Mozart”
Beethoven/ Maayani : Sérénade en ré majeur opus 25, arrangement pour flûte, alto et harpe
Beethoven : Six variations sur un chant suisse WoO 64
Mozart : Trio avec piano en mi bémol majeur K. 498 “Les Quilles”



- 18h45 à l'Abbaye de Fontevraud
- Auditorium (45’) - 10€ : Orchestre d’harmonie de la Musique de l’Air - Claude Kesmaecker direction
Beethoven : Ouverture d’Egmont
Beethoven : Symphonie n°3 “Héroïque”, 2ème mouvement (Marche funèbre)
Beethoven : Symphonie n°7, 2ème mouvement
Beethoven : La Bataille de Vittoria

- 20h30 à Saumur
- Salle Beaurepaire (45’) - 12€ : Fanny Clamagirand violon / Paris Mozart Orchestra Claire Gibault direction
Beethoven : Concerto pour violon et orchestre en ré majeur opus 61
Il a été dit de l’unique concerto pour violon de Beethoven qu’il respirait le bonheur tel un poème amoureux. De fait, il a été composé en 1806, à l’époque des fiançailles conclues secrètement entre Beethoven et Thérèse de Brunswick ; reflétant cette atmosphère d’indicible bonheur, le poétique mouvement lent central (Romance) précède un final bondissant et plein de verve.

Dimanche 26 janvier 2020

- 14h à l'Abbaye de Fontevraud - Auditorium (45’) - 6€ : Paul Lay piano / Olivier Garouste vidéaste / “Beethoven at Night”
Fasciné par l’enchantement et le mystère de la musique de Beethoven, le pianiste de jazz Paul Lay relève le défi de jouer au piano la rencontre entre Beethoven et le jazz, éclairée par les images poétiques du vidéaste Olivier Garouste ; entraînant l’auditeur dans un long voyage improvisé entre jazz, blues et musique de Beethoven, il dévoile les nombreux visages du compositeur : musicien, compositeur, improvisateur, prophète, icône, fétiche...

- 14h à Saumur - Salle Beaurepaire (50’) - 6€ : Liya Petrova violon / Matan Porat piano
Beethoven : Sonate pour violon et piano n°7 en ut mineur opus 30 n°2
Beethoven : Sonate pour violon et piano n°5 en fa majeur opus 24 “Le Printemps”
Empreinte d’allégresse et de douceur de vivre, avec son thème charmeur entonné au violon, la Sonate “Le Printemps” est la plus populaire et la plus poétique des Sonates pour violon et piano de Beethoven.

- 15h30 à Saumur - Salle Beaurepaire (45’) - 12€ : Marie-Ange Nguci piano / Orchestre de chambre Nouvelle Aquitaine Jean-François Heisser direction
Beethoven : Concerto pour piano et orchestre n°3
Beethoven : Concerto pour piano et orchestre n°3 en ut mineur opus 37
Considéré comme le premier “grand” concerto beethovénien, le Concerto pour piano et orchestre n°3 en ut mineur marque un tournant décisif dans la maîtrise d’une écriture totalement personnelle, affranchie des influences mozartiennes et haydniennes et où se déploie librement une grande puissance poétique. On sait aussi que Beethoven était particulièrement attaché à cette œuvre qu’il considérait comme l’un de ses meilleurs concertos.

- 16h30 à l'Abbaye de Fontevraud - Auditorium (45’) - 10€ : Concert-famille / Nicolas Dautricourt violon / Ensemble Squillante ensemble de saxophones / Beethoven : Rondino en mi bémol majeur WoO 25
Beethoven : Romance pour violon et orchestre n°2 en fa majeur opus 50 Beethoven : Octuor pour vents et cordes en mi bémol majeur opus 103 Beethoven : Concerto pour violon et orchestre en ré majeur opus 61, finale



- 17h à Saumur
- Salle Beaurepaire (45’) - 6€ : Trio Wanderer trio avec piano
Beethoven : Trio avec piano n°7 en si bémol majeur opus 97 “L’Archiduc”
Dédié à l’Archiduc Rodolphe et créé en 1814 avec le compositeur lui-même - sa dernière apparition publique en tant que pianiste -, le dernier des Trios avec piano déploie des thèmes fortement charpentés, des harmonies éclatantes et des couleurs contrastées. Modèle du genre, il a été une référence absolue pour tous les compositeurs du XIXe siècle.

- 18h à l'Abbaye de Fontevraud - Réfectoire (45’) - 10€ : Éclats de Voix / Lusine Lazarian piano / Gérard Baconnais direction / Arrangements sur les “tubes” de Beethoven
Beethoven/Bierey : Kyrie, d’après le 1er mouvement de la Sonate pour piano n°14 en ut dièse mineur opus 27 n°2 “Clair de lune”
Beethoven/Göttsche : Busslied (Chant de contrition) opus 48 n°6
Beethoven : Elegischer Gesang (Chant élégiaque) opus 118
Beethoven/Breuer : Alleluia, d’après la ‘Lettre à Élise’ (Bagatelle en la mineur WoO 59)
Beethoven/Bierey : Agnus Dei, d’après le 2ème mouvement de la Sonate pour piano n°5 en ut mineur opus 10 n°1
Beethoven : Welten singen Dank une Ehre / Alleluia, chœur final de Christus am Ölberge (Le Christ au mont des Oliviers) opus 85

- 19h30 à l'Abbaye de Fontevraud - Auditorium (45’) - 10€ : Édouard Macarez contrebasse / Félicien Brut accordéon / Quatuor Hermès quatuor à cordes “Neuf”
“Neuf” comme les neuf symphonies de Beethoven et comme les neuf lettres du mot accordéon... Comment un accordéoniste peut- il, en 2020, rendre hommage à l’œuvre considérable laissée par cet immense compositeur ? Félicien Brut relève le défi en réunissant au sein d’un même programme neuf créations de neuf compositeurs aux esthétiques bien différentes, qui ont chacun écrit une pièce inspirée d’un élément caractéristique de la musique de Beethoven.

Retrouvez l’ensemble de la programmation dans toutes les villes et des informations sur www.culture.paysdelaloire.fr







 

Retour à la liste



Bons plans

3C etancheite - sem 6/7

En savoir plus

Hexa-sem 6

En savoir plus

Presle-sem 49

En savoir plus

Mazda-Sem 4-5

En savoir plus

Appli Kiosque

En savoir plus

test ignis

En savoir plus

Votre site ici