Le Kiosque Info
pub
Je m'abonne - Saumur - Doué-la-Fontaine - Thouars - Loudun - Chinon - Bourgueil - Longué
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Saumur. « Au front, une vie de poilus », la belle expo à voir jusqu'au 11 novembre

Il ne reste plus que jusqu'au dimanche 11 novembre 2018 pour découvrir l'exposition « Au front, une vie de poilus », au Musée de la Cavalerie de Saumur. À travers une centaine d’aquarelles émouvantes disposées sur la tranchée reconstituée, les peintures du poilu Alphonse Robine nous racontent avec justesse le quotidien des tranchées. Une exposition qui entre dans le cadre du programme « Saumur 1918, et après ? » pour le centenaire de l'Armistice (relire notre article).

.


Le personnage principal de l'exposition est Alphonse Robine, fantassin mobilisé entre 1915 et 1917, qui a participé notamment à la célèbre bataille de Verdun. En premières lignes, des tranchées, le peintre amateur s’emploie grâce au dessin et à l’aquarelle à illustrer le quotidien des combattants de la Grande Guerre. L’idée est donc venue à Dominique Robine, petit-fils du poilu, de prêter quelque 90 œuvres, afin de mettre à disposition le témoignage de son ancêtre au public.

Une exposition pleine de sens

En photo ci-dessous, Dominique Robine, nostalgique d’un père cavalier à Saumur, s’est arrêté au cours d’une de ces balades à moto à Saumur. Il a trouvé le commandant Delaborie, aussi conservateur du musée de la Cavalerie. Il l’a amené à découvrir les 167 aquarelles.

« L’exposition est unique par son incarnation »

Dominique Robine : « D’une fratrie de six enfants, on m’a désigné comme l'héritier légitime de l’album de guerre, car j’étais le seul à avoir fait mon service militaire, sourit le petit-fils du peintre, et comme il aimait à dire : il n’y a qu’un militaire qui peut comprendre un militaire ! ». C’est donc de cette rencontre que l’exposition a vu le jour. L'exposition est pensée et élaborée dans le but de faire vivre la mémoire des combattants de la guerre de 14-18. Ce qui fait la différence : « L’exposition est unique par son incarnation, Alphonse Robine, l’homme qui a immortalisé les jours sombres des tranchées. » Son petit-fils décrit sa touche d’artiste empreinte de « pudeur » qui donne des illustrations poignantes aux couleurs parfois vibrantes.

Une tranchée de 50 mètres à découvrir

Cette expérience de visite innovante permet de s’immerger dans une tranchée de 50 mètres de long reconstituée au sein même du musée. Les aquarelles du peintre, un poste de commandement grandeur nature, des objets, des uniformes et des souvenirs authentiques de la Grande Guerre, permettent de mieux comprendre le quotidien de soldats dans les tranchées, au fil d’un parcours pédagogique et thématique accessible à tous.

Infos pratiques : À voir et revoir jusqu'au dimanche 11 novembre 2018 au Musée de la Cavalerie, place Charles de Foucauld à Saumur. Tarifs pour le musée entier et l’exposition : 6 euros pour les adultes et 4 euros pour les enfants (et tarifs réduits). Visites guidées et scolaires possibles par téléphone au 02 41 83 69 23 ou par mail à l’adresse suivante : musee.cavalerie@gmail.com.


Article du 28 octobre 2018 I Catégorie : Culture

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

 

 


Créez votre article ! ICI