Le Kiosque Info
Je m'abonne - Saumur | Doué-la-Fontaine | Longué | Baugé | Thouars | Loudun | Chinon | Avoine | Bourgeuil
Actualité Agenda Ou sortir ? Ecrivez un article Lettre d'info Envoyer une alerte



Abbaye de Fontevraud. Les rapports de la CRC confortent les actions déjà engagées par la Région

Suite aux différents rapports de la Cour Régionale Des comptes (CRC) alpaguant l'Abbaye de Fontevraud notamment dans sa gestion, l'actionnaire principal du site, la région des Pays de la Loire, ne s'en laisse pas dire. Le communiqué (les intertitres sont de la rédaction).


"Site culturel et touristique majeur pour le territoire, le site de l’Abbaye de Fontevraud a bénéficié de l’attention particulière du nouvel exécutif régional dès son élection à la tête du Conseil régional des Pays de la Loire. Ainsi, dès 2016, alors que la nouvelle majorité avait trouvé à son arrivée une situation dégradée, elle a mis en place des premières mesures visant notamment dans un premier temps Fontevraud Resort."


Une première alerte prise en compte

"En 2017, la Chambre Régionale des Comptes (CRC) des Pays de la Loire a ensuite initié un contrôle sur l’ensemble des différentes structures gestionnaires de l’Abbaye de Fontevraud, pour une période variant en fonction de chacune d’elles, entre 2012 et 2016 voire 2013‐2017. A la mi‐mai 2018, les premières observations de la CRC ont mis à jour des dysfonctionnements majeurs ; une première alerte face à laquelle la Région a immédiatement pris ses responsabilités en diligentant sur place un audit interne pour compléter les investigations de la CRC. Un administrateur extérieur a été spécialement nommé pour conduire cette expertise. Les premières conclusions de cet audit ont mis en lumière des manquements graves, et un climat social dégradé. Sans perdre de temps, le Conseil régional, en concertation avec l’Etat, a entrepris des mesures correctives du site en termes de gestion, de gouvernance et de management.
Pour redresser la gestion du site de l’Abbaye de Fontevraud, la Région a ainsi fait preuve de responsabilité et de réactivité en déployant des solutions opérationnelles pour mettre un terme à la situation constatée. La mise en place de nouvelles procédures internes et le recrutement de compétences complémentaires ont déjà été réalisés."


Un contrôle soutenu

"Un représentant de la Région a été nommé au sein de la gouvernance du GIE pour assurer la fonction de contrôle de gestion. Les recrutements d’une nouvelle direction générale ainsi que d’une direction des affaires culturelles sont actuellement en cours. Un nouveau projet se met en place avec la participation des salariés qui sont restés mobilisés pour faire vivre au visiteur une expérience de qualité. En ce qui concerne le pôle Resort de l’Abbaye de Fontevraud comprenant le Restaurant et l’Hôtel, le modèle économique avait fait l’objet, en amont de son lancement en 2013, d’études et expertises externes et objectives menées par des cabinets spécialisés validant sa pertinence. Le plan de relance engagé fin 2016, donne déjà des résultats positifs illustrés par une gestion assainie et une première étoile pour le Restaurant."

Poursuite de l'engagement


"La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement pour rétablir la bonne gestion et pérenniser l’activité de l‘Abbaye de Fontevraud en redonnant du sens et de la cohérence au projet de développement du site. Il en va de l’exemplarité d’un site culturel financé par de l’argent public. La Région maintient son ambition culturelle et touristique pour ce site majeur et exceptionnel classé au patrimoine mondial de l‘Unesco. Elle souhaite, plus que jamais, faire rayonner la destination Fontevraud à l’échelle nationale et mondiale et soutenir ainsi la dynamique locale du bassin saumurois. Cette ambition culturelle et touristique sera renforcée avec l’ouverture au sein de l’Abbaye de Fontevraud, à l’horizon du printemps 2020, du futur musée d’art moderne qui permettra d’accueillir dans la Fannerie la donation artistique exceptionnelle des époux Cligman."



Article du 09 février 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


3 commentaires :


Commentaire de Pilou49 10/02/2019 11:30:54

C'est vrai qu'ils sont très nombreux ceux qui s'extasient devant l'Art-moderne !... Ce futur musée (nécessitant bien sûr un très leger nouvel investissement pour la présentation de ces superbes "collections"...) va surement attirer des foules enthousiastes dans le saumurois et restaurer les finances de l’abbaye, c'est évident ! ... il serait même peut être bon de réfléchir à sortir les "gisants" des Plantagenet qui par contre eux risquent de franchement choquer dans ce lieu séculier, mais il en a vu tellement d'autres au cours de sa vie mouvementée !...



Commentaire de chevalier 10/02/2019 14:01:45

c'est regrettable de ne pas pouvoir faire rendre l'argent aux contribuables , c'est notre argent a toutes et a tous les copains et les copines a la présidence se soutiennent . nous ne devons pas laisser les choses en l'état



Commentaire de Hervé 10/02/2019 21:06:59

Évidemment la solution la plus juste serait de lui rendre sa destination antérieure de prison et d'y foutre dans des oubliettes tous ceux qui ont participé à cette folle gabegie avec l'argent des contribuables et qui bien mieux s'apprêtent à continuer avec cette fumisterie de musée d'Art moderne ... On marche sur la tête !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI