Télévision. Pékin Express : Briac un candidat saumurois, compétiteur dans l'âme

Les Saumurois ont la cote dans les émissions télévisées. Briac Glaud est le benjamin de la compétition de la future saison de Pékin Express « La route des 50 volcans », diffusée à partir de jeudi 18 juillet sur M6. Le plus jeune, mais il est bien décidé à gagner et a un caractère bien trempé. Il vit à Saumur depuis son plus jeune âge, vous l’avez peut-être déjà croisé à « l’Orangeraie » au château de Saumur, où il est responsable de salle.


SK : Est-ce vous qui vous êtes inscrit ? Pourquoi se lancer dans cette aventure ?


BG : « Oui, c’est moi qui me suis inscrit, au départ en binôme avec mon beau-père. Rapidement, la production a proposé que je participe seul dans une formule un peu particulière, le binôme d’inconnus. J’ai de suite accepté. Je suis quelqu’un qui aime beaucoup la compétition et j’adore l’idée de devoir se dépasser constamment, cela me motive énormément. Et puis il y a quand même la récompense qui est alléchante (rires) ».

SK : D’où vous vient cet esprit de compétition ?


BG : « Je pense que cela vient plus du côté de mon père. Quand j’étais petit, on regardait le foot ensemble et on était vraiment dedans. Encore aujourd’hui, ça me met dans un état pas possible quand mon équipe perd, je suis comme ça. En plus, j’ai fait 15 ans d’équitation, avec de la compétition. Une fois que j’avais goûté à cette adrénaline et à la victoire, impossible de faire marche arrière. »

SK : Quelle a été votre réaction lorsqu'on vous a annoncé que vous étiez sélectionné ?

BG : « C’était magique ! Je m’en souviens très bien, c’était le soir du réveillon de Noël, j’étais en voiture avec mes frères, on allait chez ma mère pour les fêtes. J’ai reçu un appel de la production, j’étais en plein dans les bois, je ne captais même pas et je me disais « non, mais sérieusement, là, maintenant, je vais louper l’appel de ma vie quoi et il faut que ce soit quand je suis perdu au milieu de nulle part » (rires). Et puis ils m’ont annoncé la nouvelle et on a sauté de joie avec mes frères, c’était vraiment top ! »

SK : Comment avez-vous réagi quand on vous a annoncé que vous seriez dans le binôme d’inconnus ?


BG : « J’ai bien réagi, j’étais très content et surexcité. Je me suis dit que c’était une belle expérience de partir à l’aventure tout seul, même si c’est un peu stressant il faut l’avouer. Quand la production m’a annoncé ça, je me suis forcément imaginé une personne, j’espérais que ce ne soit pas une fille, je pense que cela aurait été plus compliqué. Je me disais bien qu’il mettrait une personne plus âgée pour faire un choc générationnel. Mais j’étais à mille lieues de la réalité, c’est impossible d’imaginer un type comme ça ! »

SK : Comment a réagi votre famille ?

BG : « Ma mère était un peu angoissée. Il faut dire je suis son petit « Choupi », cela la tracassait que je parte à l’autre bout du monde, ce que je peux comprendre. Et mes frères eux m’ont dit « tu ne reviens pas sans gagner », toujours cet esprit de compétition, c’est dans les gênes. »

SK : Comment avez-vous vécu le fait de ne pas pouvoir annoncer à tout le monde que vous faisiez partie de l’aventure ?

BG : « J’étais très impatient que cela se dévoile, de pouvoir en parler. Même après, le temps est long entre le retour du tournage et le moment où l’on peut enfin dire « je fais Pékin Express ! ». Finalement avec le recul, je me dis ce n’était quand même pas si mal d’être dans le « secret », parce que maintenant il y a plein de choses à gérer, des rendez-vous… »

SK : Cette médiatisation est compliquée à gérer ?

BG : « Non, pour le moment ça va, ce n’est que le début. C’est plutôt chouette d’être sous le feu des projecteurs, et je ne suis pas encore reconnu dans la rue, plus tard ce le sera mieux ce sera. En tous cas, ça fait plaisir d’avoir des retours des personnes sur les réseaux et autres. Certains me taquinent un peu, mais bon je suis le premier à aimer charrier les gens, donc il faut accepter de l’être en retour c’est le jeu. »

SK : Vous accepteriez une autre aventure de ce genre ?

BG : « Oui, si on me le propose ce sera sans hésiter. Pour le moment je suis vraiment dans l’expectative, je laisse les choses venir. Après, forcément si on me propose de rencontrer Delon je ne vais pas dire non (rires) ».


Article du 11 juillet 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI