Saumurois. 210 personnes ont profité des clauses sociales d'insertion en 2019

La Communauté d’Agglomération Saumur Val de Loire a depuis plusieurs années intégré des clauses sociales d’insertion dans ses marchés publics. Le dispositif a permis à des personnes éloignées du marché du travail d’obtenir des emplois durables au sein d’entreprises. Des chefs d’entreprise et des bénéficiaires sont venus témoigner au théâtre le Dôme de Saumur le lundi 7 octobre avant la signature d’une charte de bonnes pratiques entre l’Agglomération et quatre fédérations du BTP et du paysage.


Depuis le début de l’année, une dizaine de maîtres d’ouvrage, une centaine d’entreprises et près de 150 acteurs de l’économie et de l’emploi participent quotidiennement à la création d’emplois par le biais de la clause sociale d’insertion qui bénéficie actuellement à 210 salariés. Près de 260 contrats de travail ont été signés. « Ce dispositif est un réel atout pour le développement d’une commande publique socialement responsable. Son rôle est de mettre en situation d’emploi des personnes éloignées du marché du travail, dans le cadre d’un rythme adapté et avec un encadrement renforcé pour retrouver progressivement les repères professionnels », précise Jean-Michel Marchand président de l’agglo. En effet, cet accompagnement permet la construction d’un projet par l’acquisition de compétences, la réalisation de bilans professionnels, des actions de formation et une aide à la recherche d’emploi. Il est assorti d’un accompagnement social permettant une prise en compte de l’ensemble des difficultés du salarié et une approche globale de la personne.

Des offres d’emploi diversifiées proposées par les entreprises

Au cours de ces derniers mois, plusieurs entreprises ont mis en place en Saumurois différents outils pour fidéliser des salariés en insertion. Il s’agit soit de recrutements en CDI, soit d’offres d’emploi supérieures à six mois, soit de contrats de professionnalisation ou d’apprentissage. La rencontre organisée au Dôme a été l’occasion pour les entreprises, les salariés ou les apprentis d’apporter leurs témoignages quant à leur implication dans le dispositif d’insertion dans les marchés publics en Saumurois. Jeremy est en situation d'insertion dans l’entreprise de travaux publics Justeau depuis un an. Pour lui cette opportunité a été une vraie chance de retour au travail : « Il y a eu beaucoup de chemin parcouru depuis un an, je ne connaissais absolument rien à la profession. Aujourd’hui, j’ai un métier et des compétences entre mes mains, j’apprends tous les jours, je fais différentes choses, aucun jour ne ressemble à l’autre. » Ce à quoi son employeur, Vincent Justeau, rajoute : « En effet, il ne connaissait pas le métier, mais nous ne recherchons pas des personnes qualifiées, mais volontaires et dynamiques pour apprendre. C'est son cas.» Plusieurs témoignages de chefs d’entreprises présents ce lundi 7 octobre se rejoignent sur le fait qu’il est très difficile en Saumurois de trouver de la main-d’œuvre qualifiée. Il s’agit donc de trouver des personnes motivées et de les former au sein de l’entreprise. Cette rencontre a permis également d’échanger afin de faire découvrir davantage la diversité et les caractéristiques des actions des clauses sociales d’insertion, en termes de recrutements de salariés en insertion.

Une charte de bonnes pratiques pour la clause apprentissage

Cette charte est l’occasion toute particulière d’affirmer le soutien à l’apprentissage comme voie d’accès aux métiers du bâtiment, des travaux publics et du paysage, par le biais des clauses sociales d’insertion, à l’échelle du territoire. Une volonté de la communauté d’agglomération Saumur Val de Loire de mettre en place une charte de bonnes pratiques pour la valorisation de la clause apprentissage au sein de son territoire avec la Fédération des Travaux publics des Pays de la Loire, la Fédération française du bâtiment de Maine-et-Loire, la Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment de Maine-et-Loire, ainsi que la Chambre nationale des Artisans des Travaux publics et du Paysage de Maine-et-Loire.


Article du 08 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de Quand c'est bien, il faut le dire 08/10/2019 20:04:09

Bravo à toutes ces entreprises qui ont décidé de former toutes ces personnes. Il y a longtemps que cela aurait dû être fait mais mieux vaut tard que jamais. Rien ne vaut les bonnes vieilles méthodes d'insertion.


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quel est le nom du site où vous vous trouvez ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI