Deux extensions pour offrir plus de place aux Archives départementales

Cet été, les Archives départementales, installées rue de Frémur à Angers depuis 1987, ont lancé un vaste chantier d’extension qui s’étendra jusqu’à la fin de l’année 2020. Confiés au cabinet d’architectes Magnum, ces travaux de 4,8 millions d’euros portent notamment sur la création de deux modules pour permettre d’atteindre une capacité de stockage de 60 kilomètres linéaires (contre 44 km actuellement).

Pose de la première pierre par le président du Conseil départemental Chrsistian Gillet ce 8 octobre 2019


Les Archives départementales de Maine-et-Loire sont situées dans le quartier sud d’Angers au 106, rue de Frémur, dans le périmètre de l’ancien couvent de la Visitation. Leur implantation sur ce site remonte à 1987, lorsque le Président Jean Sauvage, dans le cadre de la décentralisation, a souhaité moderniser l’installation de ce service et dégager les espaces occupés jusqu’alors par les collections départementales sur le site Saint-Aubin, devenu hôtel du Département. Cette propriété départementale, de 11 000 m², a connu un premier agrandissement entre 2003 et 2004. Il portait uniquement sur les locaux techniques et l’accueil du public, avec notamment la construction d’une vaste salle de lecture panoramique. Les magasins de conservation, d’une contenance initiale de 35 km linéaires, ont été densifiés au fil du temps pour atteindre une capacité de 44 km linéaires.




Doublement de l’ascenseur et augmentation de la capacité de stockage de 16 km

L’étude préalable, confiée au cabinet Menighetti en 2015, pose le principe d’une prolongation des magasins en deux modules, situés à chaque extrémité des bâtiments existants. Cette disposition maintient l’unicité de fonctionnement du service, limite de part et d’autre l’emprise au sol et permet de continuer à utiliser en l’état les équipements d’accueil des documents : quai de chargement, salle de stockage des éliminables, salles de tri et espaces de conditionnement. La desserte des étages sera renforcée, par le doublement de l’ascenseur. La capacité d’accueil des documents sera augmentée de 16 kilomètres, et deux plateaux seront réservés à la conservation des documents de grands formats ou de supports particuliers. Conformément aux normes en vigueur, la température de ces nouveaux magasins sera contrôlée.




Un chantier de 4,8 millions d’euros pour une durée de 18 mois


Le concours organisé en 2017 a attribué le projet au cabinet d’architectes Magnum (implanté à Nantes) déjà auteur de plusieurs extensions complexes de bâtiments existants. Après les phases d’appels d’offres et d’attributions des marchés publics, les travaux ont débuté au cours de l’été 2019. Prévu pour une durée de 18 mois, le chantier devrait être achevé à la fin de l’année 2020. La maîtrise d’ouvrage est assurée par le Département de Maine-et-Loire, propriétaire du site. L’État apporte son concours financier, à hauteur d’environ 20 % du coût total du projet, sachant que ce chantier de 4 000 m2 représente un investissement de 4,8 M €. Les enjeux sont forts dans un contexte de transformation de notre société et son environnement, les Archives départementales, lieu de mémoire et de partage des valeurs communes, doivent évoluer sans cesse pour répondre aux missions qui sont les siennes : collecter, classer, conserver et communiquer ces multiples productions qui représentent toutes une part de la vie du département et de ses habitants. Le projet d’extension apportera des moyens supplémentaires pour les accomplir.

Mais au fait, les Archives départementales à quoi ça sert ?

Les Archives départementales assurent la conservation et la communication des documents, sources du droit et de l’histoire du Maine-et-Loire. Elles déploient auprès des producteurs d’archives publics et privés une action de contrôle et de collecte des documents. Elles accueillent et conseillent le public, sur place, mettent à disposition les principales données sur internet et développent une action éducative et culturelle. 40 agents dont 3 agents de l’État y travaillent et peuvent compter sur un budget propre affecté par le Département de 180 000 euros, des budgets généraux (immobilier, mobilier, informatique, études, personnel) sont aussi inscrits au titre des directions de moyens du Département. Des crédits d’intervention de l’État peuvent être attribués selon les projets (immobilier, informatique et numérique, culturel). Ils étaient, par exemple, de 75 000 euros en 2018.

Les Archives départementales en chiffres (2018)
Consultation en ligne : 1 098 798 visiteurs en ligne et 34 072 148 images consultées.
Actions pédagogiques et culturelles :
- 4840 élèves accueillis lors de 196 séances de travail.
- 4174 personnes reçues en visite d’exposition, animations ou formations.
Consultation des documents originaux sur place / par correspondance :
- 4008 séances de travail de 1240 personnes différentes et 13327 documents originaux communiqués.
- 1 867 messages reçus et 1 014 recherches par correspondance effectuées.
Les missions d’archivage :
- 900 mètres linéaires d’archives publiques « papier » versées ou déposées.
- 8,7 Go versés électroniquement.
- 361 visas d’éliminations instruits pour 4374 mètres linéaires de documents éliminés.
- 205 visites auprès des producteurs d’archives publiques.
- 45 missions de classement dans les communes et interco (soit 350 semaines de travail).
La fréquentation totale de l’établissement toutes activités confondues : 15 000 personnes.


Contacts & Infos : Tél. 02 41 80 80 00, archives49@maine-et-Loire.fr, www.archives49.fr


Article du 09 octobre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !

page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI