Lu, vu, entendu, ce qu'il ne fallait pas manquer pas loin de chez vous

Lu pour vous dans la presse régionale en bref. Ce qui n'était pas dans le kiosque mais qui peut vous intéresser.


Cholet. L’Autre Faubourg : pour l’extension, c’est non

La Commission nationale d’aménagement commercial (CNAC) a rendu hier un avis défavorable au projet d’extension de 10 864 m2 du parc commercial L’Autre Faubourg. Cette décision va à l'encontre de celle prise par la commission départementale, le 16 juillet. Régis Vincenot, du groupe choletais Oréas, promoteur du projet, se réserve la possibilité d’un recours devant la cour administrative d’appel.
Source : OUEST FRANCE, 09/11/2019

Les buralistes retrouvent le sourire

Les buralistes de Maine-et-Loire, présidés par Jean-Philippe Pérot, diversifient leurs activités face au déclin du tabac (comptes bancaires, points de vente SNCF, paiement de la fiscalité en numéraires en juillet 2020...). Ils mettent également en avant leurs atouts, tels que la proximité et la disponibilité. Pour transformer leurs lieux de vente, les professionnels pourront bénéficier d'aides de l'Etat. Le 15 novembre, un partenariat avec la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de Maine-et-Loire sera signé afin de les accompagner dans ce changement.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 11/11/2019

Angers. Liquidation : « Tout le monde nous tourne le dos »

L'association 60 000 Rebonds aide les chefs d'entreprise à surmonter la liquidation de leur entreprise. Une antenne a été créée à Angers, animée par Dominique de Misolla. Coachs et chefs d’entreprise accueillent et parrainent les entrepreneurs en post-liquidation pour reprendre confiance. L'accompagnement de 60 000 rebonds vise également à faire évoluer le regard sur l’échec en France. Le Maine-et-Loire a enregistré 294 liquidations judiciaires en 2018.
Source : OUEST FRANCE, 12/11/2019

Angers. Un supercalculateur pour la météo

Le site angevin d'Atos-Bull a développé un supercalculateur, un ordinateur très puissant, qui permettra à Météo France d'améliorer la prévision des phénomènes dangereux et de "mieux déterminer les risques". L'investissement représente 144 millions d'euros.
Source : OUEST FRANCE, 15/11/2019


Nor-Feed investit 4,5 millions d’euros à Chemillé

Sur la zone d’activités des Trois Routes à Chemillé, la société Nor-Feed, basée à Beaucouzé, construit une usine de 2 500 m2 (sur un terrain de 14 000 m2), livrée à la fin de l'année. Le spécialiste des additifs naturels à base de plantes pour l’alimentation animale, qui emploie une trentaine de salariés, investit 4,5 millions d’euros dans ce nouvel équipement. L'usine lui permettra de tripler ses capacités de production. L’export, dans une trentaine de pays, représente 60 % de son chiffre d’affaires.
Source : COURRIER DE L'OUEST, 15/11/2019


Article du 16 novembre 2019 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI