Saumur. "Peut-on sauver les services publics en les aidant à disparaitre ?"

La Commission Services Publics de la Liste Citoyenne, Ecologiste et Indépendante pour les Municipales à Saumur en 2020 pose la question : "Peut-on sauver les services publics en les aidant à disparaitre ?". Le communiqué.


"Dans « Saumur magazine » de septembre /octobre 2019, rubrique « Posez vos questions à Jackie Goulet » nous pouvons lire : « Vous aviez évoqué le lancement d'une réflexion pour réinventer le service public. Où en êtes-vous ? Nous sommes en train de choisir le bureau d'étude qui pilotera cette réflexion et qui, surtout, invitera les habitants, les associations, les élus, les entreprises, les salariés du service public, à réfléchir et inventer un nouveau modèle de service public pour la mairie déléguée et le bureau de poste de Saint-Hilaire-Saint-Florent. Cette consultation débutera en novembre prochain. »

Au même moment de nombreux citoyens ont découvert que le bureau de poste central de Saumur, rue Volney avait réduit ses horaires d'ouverture durant la pause méridienne. Une fois de plus la direction postale fait des économies et elle pourra expliquer que, la fréquentation baissant, on peut encore réduire les activités… Voire fermer le bureau comme ce fut le projet pour les bureaux de poste de Bagneux, de St-Hilaire, de St-Lambert sauvés par la mobilisation de la population, des syndicats des salariés, et les élus des communes associées… Aujourd'hui, un bureau d'étude est chargé, à grands frais, avec l'argent de nos impôts, d'organiser « en concertation », la transformation du bureau de poste… en agence postale, sans doute, au sein de la mairie de la commune associée ! Monsieur le Maire invite donc ses concitoyens « à réfléchir et inventer un nouveau modèle de service public pour la mairie déléguée et le bureau de poste de Saint-Hilaire-Saint-Florent ».

Monsieur Macron, qui soutient Monsieur Goulet pour les municipales, promeut la généralisation des « Maison France ». Ces maisons de « multi-services au public » vont remplacer les services publics des communes contraintes par la réforme territoriale (loi Notre) de se regrouper. En fin de compte, il s’agit de mutualiser les services publics pour faire toujours plus d’économies au détriment des citoyens et des employés communaux. Peut-on prétendre « sauver » les services publics en accompagnant leur disparition ?

Annexe : notre communiqué a été écrit avant le dernier conseil municipal qui a traité de la question. Nous vous invitons à lire l'article du Saumur Kiosque qui confirme les orientations de Monsieur Goulet… Une agence postale « multi-services au public » financée par la mairie comme l'étude à hauteur de 1 500€…"

Pour contacter la commission, vous pouvez adresser un mail préfixé : « Commission Services Publics » à l'adresse : saumur.municipales.2020@francemel.fr


Article du 19 décembre 2019 I Catégorie : Politique

 


3 commentaires :


Commentaire de Duraton Paul 19/12/2019 10:52:04

Service public = au service du public ou public à leur service ? Là est la question . SNCF et RATP ( Rentre Avec Tes Pieds) ont clairement opté pour la seconde définition. A privatiser en urgence absolue pour réintroduire en perfusion la notion de responsabilité qui a disparu.



Commentaire de Pépé 19/12/2019 12:17:54

Au dernier qu'a parlé : Privatiser n'a jamais solutionné quoi que ce soit, ça a souvent accompagné la fin totale et définitive d'un service que seul le secteur public était habilité à rendre. Mais c'est un choix de société : on peut se demander si on a encore besoin de services publics ? Il est certain qu'à mon âge, je ne pourrais y être défavorable, je ne sais même pas allumer un ordinateur. Quand je serai mort vous ferez bien c'que vous voulez, les p'tits loups.



Commentaire de Marianne 21/01/2020 20:28:08

L'article évoque les services de La Poste à Saumur. Et Paul Duraton esquive en parlant de SNCF et RATP. Belle esquive. Si Paul Duraton soutient les privatisations, il doit dormir sur ses deux oreilles car de ce côté là, il ne peut qu'être content. On privatise à tout va et dans beaucoup de pays au détriment de l'intérêt général et pour l'enrichissement de quelques un. C'est ça la réalité.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI