Gennes-Val-de-Loire. Les citoyens au coeur du dispositif de sécurité

La mairie de Gennes-Val-de-Loire a signé ce matin avec la sous-préfecture et la gendarmerie un dispositif de vigilance citoyenne. Un groupe de citoyens devient ainsi le relais entre les actes de vandalisme, comportements suspects... et la gendarmerie.

Le commandant David Besseau, le Sous-préfet Samuel Gesret et le maire de Gennes-Val-de-Loire Jean-Yves Fulneau


Ce jeudi 23 janvier 2020 a été signée en sous-préfecture de Saumur, une convention de protocole de participation citoyenne. Ce dispositif vise à renforcer la sécurité sur un secteur donné grâce à la participation d’un groupe de référents citoyens qui, à l’échelle d’un quartier, surveille et informe la gendarmerie. Ce protocole a été signé entre la mairie de Gennes-Val-de-Loire représenté par son maire Jean-Yves Fulneau, la gendarmerie de l’arrondissement de Saumur représentée par le commandant David Besseau et le sous-préfet Samuel Gesret. Il s’agit de la 36e convention passée dans le Maine-et-Loire et de la 20e dans l’arrondissement de Saumur (Agglomération et Baugeois).

Une vingtaine de citoyens dans le dispositif


Pour la commune de Gennes-Val-de-Loire, une vingtaine d’habitants se sont pour le moment portés volontaires pour participer à ce dispositif. « Nous espérons qu’à terme il y en ait un peu plus et que le dispositif se fasse connaitre de la population. L’important n’est pas tant le nombre de représentants, mais le maillage et leur répartition sur le territoire. Cela ne sert à rien qu’il y en ait dix dans le même quartier qui se surveillent les uns et les autres », indique le maire de la commune. Le sous-préfet ajoute qu’il ne s’agit en rien « d’un dispositif de délation, mais d’un appui et d’un levier supplémentaire pour assurer la sécurité. Cela vient compléter la vidéosurveillance par exemple. » Et le commandant d’ajouter « nous envoyons par exemple un message aux référents pour leur signaler que nous avons eu vent d’une voiture rouge passant régulièrement à telle heure dans tel secteur. Eux sont nos yeux et nos oreilles sur le terrain. » Un levier essentiel pour la gendarmerie comme pour la commune qui interviennent sur des secteurs ruraux particulièrement vastes : « Gennes-Val-de-Loire compte 7 communes sur plus de 14 hectares et nous ne sommes que 37 élus, nous sommes donc rapidement dépassés en termes de sécurité et de présence sur le terrain », explique le maire.

Efficacité immédiate


À cette participation citoyenne, la commune installera prochaine des équipements de vidéo surveillance. « Cela a un véritable effet dissuasif, nous le voyons dans les communes qui l’ont installé. À Baugé-en-Anjou par exemple la commune a réussi à éradiquer les dégradations et incivilités dans son centre-ville grâce à la vidéosurveillance, l’effet est immédiat », précise le commandant Besseau.Concernant la participation citoyenne, elle est en place sur le territoire national depuis 2011 et dans le Saumurois depuis 2015. Les gendarmes ont pu observer une véritable efficacité : « Le plus gros coup de que nous avons intercepté était dans le Longuéen. Nous avons arrêté un réseau de cambriolage qui avait commis plus d’une centaine de faits », souligne David Besseau. La gendarmerie, les pouvoirs publics et les représentants citoyens peuvent aussi compter sur l’application Vigie, développée par le groupement de gendarmeries de Maine-et-Loire. Elle permet de maintenir un contact régulier entre ces acteurs et de se tenir informé sur points de vigilance en cours sur un secteur.


Article du 23 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de Bravo pour cette avancée 23/01/2020 19:37:20

Car il ne faut pas se laisser déborder et les incivilités en hausse nous le montrent chaque jour ! Les citoyens qui n'en voulaient pas au départ trouvent souvent le dispositif efficace ! Pas de délation qui serait la pire des choses mais bien un appui terrain aux gendarmes.



Commentaire de Sablons 49 24/01/2020 08:26:22

Des flics sans tenues, pas payés, pas connus, faut vraiment ça ? Je crois qu'on plutôt besoin de vrai flics et qu'ils soient visibles. Chez moi pas vu une patrouille depuis ouuuuuhhh...



Commentaire de anne 24/01/2020 18:40:52

Ca coûte moins cher que d\'embaucher du personnel supplementaire et donc de réduire le chômage!



Commentaire de Catherine 28/01/2020 08:02:44

Les habitants de Gennes Val de Loire ont ils été consultés? sont ils en accord avec cette politique? n\'est ce pas le rôle de chaque citoyen de porter une attention bienveillante à ses voisins?



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur d'une cerise bleue ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI