Saumur. Réforme des retaites : 250 personnes mobilisées pour dénoncer la position du Gouvernement

Nouvelle mobilisation dans les rues de Saumur ce vendredi 24 janvier 2020. 250 manifestants se sont retrouvés et ont bravé le froid pour dénoncer la réforme des retraites.


Ce vendredi 24 janvier 2020, le comité de grève de Saumur organisait une nouvelle mobilisation. 250 manifestants se sont retrouvés sur la place de la Bilange pour défiler ensemble contre la réforme des retraites. L’intersyndicale réaffirme une fois encore sa position et demande l’abandon total de la réforme du gouvernement. Elle se dit toutefois ouverte à la discussion : « nous sommes tout à a fait en accord sur le fait qu’il faille changer le système des retraites, mais nous ne sommes pas d’accord avec leur façon de le faire. Il faut arrêter de nous faire passer pour ceux qui ne veulent pas bouger, c’est faux nous sommes pour une réforme, mais pas celle-ci qui fera perdre beaucoup à tout le monde », indique Éric Legland, secrétaire de l’union locale de la CGT. "Il faut arrêter avec les semblants de discussion et les leurres comme l'âge pivot. Leur projet est déjà ficelé et il n'y aura rien de prévu pour la pénibilité, les séniors, les carrières morcelés...", souligne Eric Legland.

« Une rencontre peu constructive »

Il est également revenu sur la rencontre avec la députée Laetitia Saint-Paul, qui s’est déroulée ce jeudi. « Nous avons eu en face de nous une députée à l’image du gouvernement, fermé et qui ne semblait pas vouloir bouger de sa position ou même nous entendre. Nous avons eu le sentiment qu’elle était, comme le gouvernement dans une position purement idéologique et avec une très grande méconnaissance du système actuel. Ils ne proposent rien de plus, ne font aucune concession », retranscrit Éric Legland. Il ajoute que la députée a affirmé : « juger la réforme socialement juste, notamment pour les femmes. » Ce qui n’a pas manqué de faire réagir les manifestants avec une vague de sifflets. Le secrétaire déplore une rencontre peu constructive et un manque d’échange, il espère que la députée fera remonter la position de l’intersyndicale au gouvernement.

En images




Article du 24 janvier 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


11 commentaires :


Commentaire de Superdeg 24/01/2020 13:13:07

L essentiel c est toujours 43 annuites... aujourd hui ou demain tu termines tes etudes a 24 ans tu parts a 67 ans ca change les syndicats ne disent pas tout



Commentaire de Lu sur Ouest France 24/01/2020 13:50:41

L’entrepreneur a déclaré sur Le Bon Coin chercher à échanger son établissement contre un poste à la RATP. Viens faire un stage chez moi (je te paierai) et tu pourras alors parler de pénibilité, cher ami cheminot ». Un restaurateur de Boulogne-Billancourt perd patience face à la grève. Il s’est adressé avec ironie aux grévistes des transports en commun, mardi 8 janvier. Le mouvement social fait perdre de l’argent à ce chef et complique le quotidien de ses employés.



Commentaire de manu 24/01/2020 13:59:34

au moins ils auront pris l air .



Commentaire de Pépé 24/01/2020 15:45:18

Va sans doute falloir commencer à penser à des actions plus fortes car comme on peut l'entendre ou le lire même ici, les manifestations semblent ne pas plus émouvoir que ça. Va falloir frapper plus fort, mais c'est ainsi, il faut l'accepter : nous vivons une époque où le monde ne tourne plus rond. Comme l'a très bien dit Madame Thatcher : "there is no alternative".



Commentaire de Jean Philippe leray-thomas 24/01/2020 22:20:12

L'avis du conseil d'État sur le projet est terrible pour ce gouvernement ...



Commentaire de pierrot saumur 25/01/2020 10:01:22

Jusqu'à présent aucun ministre ou député n'a été capable de nous expliquer la réforme. Ils s’emmêlent les pinceaux, ne savent pas, peut-être, il faut voir, il faut en discuter.... Comment les français peuvent-ils avoir confiance en une telle bande de bras cassés.



Commentaire de pierrot saumur 25/01/2020 10:44:47

Madame Saint-Paul compte-t-elle organiser une réunion d'information et d'échange sur Saumur pour nous expliquer les détails de cette réforme ?



Commentaire de vince saumur 25/01/2020 11:27:21

@manu, oui on a pris l'air et c'est pour sauver ta retraite.



Commentaire de Georges 25/01/2020 11:32:47

Bravo à Pépé, Jean-Philippe, Pierrot et tant d\'autres (66% de la population) qui luttent contre cette contre-réforme ignoble. Même les députés qui la portent (simples employés recrutés à la hâte par l\'Équipe Macron) se terrent, ou bafouillent en répétant inlassablement des \"éléments de langage\" qui ne sont que propagande éhontée d\'un gouvernement jusqu\'au-boutiste aux abois, à la botte de son Maître, la Finance internationale. Ses opposants doivent eux aussi aller jusqu\'au bout : ne rien lâcher.



Commentaire de ne rien lâcher !!! 25/01/2020 16:43:43

ne rien lâcher ça veut dire quoi ? pour qui ? qui peut prétendre défendre les droits de chacun , la réforme est nécessaire qu'elle soit bien menée ou non , le résultat , c'est qu'il faudra travailler plus longtemps et les jeunes en commençant vers 22 ans et plus , termineront forcément à 64 ou 65 ans voir plus dans quelques décennies. Personne n'y peut rien , c'est l'évolution voulue par tous avec le numérique , la robotisation etc etc etc ..... alors au boulot ne perdons pas de temps !!!



Commentaire de Houps !!!!!!!!! 26/01/2020 16:04:07

La retraite a point, déjà dans le privée. Le reste n'est rien, chaque corporation a déjà négocié avec le gouvernement. Les étudiants d'aujourd'hui commence leur carrière à 24 25 ans voir plus, résultat 64 65 66 70 ans ils auront la retraite. Toutes les manifs ne servent à rien sauf de faire perdre de l'argent au artisan et de fermer les boutiques donc du chômage en perceptive. Tout est programmé. Le gouvernement lâchera rien, nous n'avons plus la parole, la liberté. Plus personne comprends que nous sommes plus rien



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI