Saumur. Veolia valorise des entreprises qui s'engagent pour l'environnement

Saumur accueillait ce jeudi 13 février la finale du concours "Positive Impact Challenge", organisé par Véolia. 5 entreprises y participaient afin de mettre en valeur et faire valoir leurs projets qui devaient répondre à un enjeu environnemental.


Ce jeudi 13 février au matin se tenait à Saumur la grande finale du Positive Impact Challenge, porté par la société Véolia eau. Le principe, un challenge d'innovation ouvert aux start-up et PME prêtes à relever un défi écologique. Plus de 60 start-up et PME issues de toute la France ont répondu présentes à l'appel. Après analyse des candidatures, un jury intermédiaire composé d'experts Veolia a retenu 5 finalistes ont été invités à pitcher leur solution lors de la grande finale de ce jeudi. Les projets étaient tous autant ambitieux qu’innovants. Parmi eux, 3 ont été sélectionnés par un jury de professionnels reconnus. Le troisième a remporté 1 500 euros et un accompagnement de son projet par véolia, le second 2 000 euros et un accompagnement et le premier 7 000 euros et une concrétisation de son innovation aux côtés de Véolia. Un coup de cœur du public était également attribué. Une aubaine pour ces strat-up et l’occasion de se faire connaitre auprès d’un parterre de professionnels influents.

Les projets :

Energic : une solution innovante de coaching énergétique ludique et communautaire permettant de réaliser de 10 à 30 % d’économie d’énergie (eau, gaz, électricité) en impliquant, directement et par des challenges positifs, l’ensemble des usagers des bâtiments tertiaires.
Natural Solutions : une application mobile qui offre une découverte de la faune et de la flore lors de promenades dans un espace naturel.
Biostart : après plusieurs années de recherches et d'expérimentations, Biostart présente aujourd'hui une innovation écologique majeure en matière de dépollution/microdépollution de l'eau.
Plastic Vortex : en 2050, il y aura plus de plastique dans les océans que de poissons et 80% de la pollution océanique est générée par les villes et transportée par les fleuves. Plastic Vortex propose un piège à déchets flottants.
E Tree : un arbre solaire connecté qui associe l'avancée technologique, le développement durable et les énergies renouvelables afin de proposer gratuitement aux citoyens une panoplie de services urbains.

A la troisième place on retrouve donc Natural Solutions, à la seconde Energic qui a également reçu le coup de cœur du jury et en première place Biostart.

L'occasion de développer le projet

Biostart a remporté la finale de ce positive impact challenge et avec ce titre l’occasion de développer son projet. Son idée repose sur la création d’un polymère, dérivé de l’univers pharmaceutique, capable de capturer les micropolluants, métaux lourds et perturbateurs endocriniens dans l’eau. L’entreprise, basée à Évry, a été créée il y a trois ans après une discussion entre les cofondateurs autour de la récupération des eaux pluviales. « Cela nous permettra de développer aux côtés de Véolia un pilote de notre polymère. Nous avons déjà effectué des tests concluants dans des bacs en laboratoire avec de petites quantités d’eau. Nous allons pouvoir passer à l’étape supérieure en testant notre solution sur un site industriel », explique Fabrice Grenard, cofondateur de Biostart. La start-up a bien l’intention de développer son innovation auprès de groupes industriels polluants, de gestionnaires de l’eau ou de collectivités, et ce à travers le monde entier. « Nous avons déposé notre brevet pour l’Asie, l’Europe ou encore les États-Unis », souligne Fabrice Grenard.


Article du 13 février 2020 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la couleur du cheval blanc d'Henri IV après qu'on l'ait peint en vert ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI