COVID-19 en Pays de la Loire et Maine-et-Loire : Bulletin d'information du mardi 12 janvier 2021

Depuis le lundi 22 juin 2020, le bulletin est publié uniquement les mardis et vendredis, entre 16h et 19h. L'évolution de la situation épidémique en Pays de la Loire et en Maine-et-Loire et des indicateurs montre qu'il n'est plus pertinent de communiquer chaque jour ces chiffres. Au kiosque, nous avons décidé de continuer à vous en donner les principales informations. Trois niveaux d'informations pour une analyse complète de la situation : le bulletin régional, les données en Maine-et-Loire et les chroniques du Directeur scientifique de l'ARS Pays de la Loire, le Dr Pierre Blaise.


Les chiffres clés de l’épidémie de coronavirus en Pays de la Loire au 12 janvier 2021
- 101 462 cas confirmés par un test positif (sur un total de 1 806 728 intégrant les tests RT-PCR et les tests antigéniques réalisés en Pays de la Loire)
- 290 488 sujets contacts
- 7 002 personnes vaccinées en Pays de la Loire au 11 janvier
- 14 585* passages aux urgences (2 %**) pour suspicion de Covid-19
- 75 patients en réanimation,
- 12 058 résidents d’EHPAD positifs à la Covid-19
- 714 résidents décédés en EHPAD
(En cours de consolidation, compte tenu du codage des diagnostics parfois réalisés à postériori - Source : Sursaud/Santé publique France, données disponibles jusque J-1)
* Données cumulées depuis le 24 février 2020
**Taux des passages pour la journée du 10 janvier 2021





Les données départementales en Maine-et-Loire


Le virus de la COVID-19 ne circule pas avec la même intensité sur l'ensemble de notre territoire. A partir du 10 novembre, nous publions à un niveau plus précis les données épidémiologiques à l'échelle de l'EPCI (inter-co)








Les chroniques du Dr Pierre Blaise, directeur scientifique à l'ARS Pays de la Loire

Depuis le 3 avril 2020, le Dr Pierre Blaise publie régulièrement son analyse de la situation épidémiologique. Cet éclairage s'appuie sur le travail multidisciplinaire quotidien de toute une équipe au sein de l’ARS.
"Les résultats ne sont pas à la hauteur des attentes.
L’objectif n’est pas atteint. En tout cas, l’espoir confiant, suscité par la baisse rapide du taux d’incidence, et exprimé lors de la chronique précédente du 25 novembre permettait d’envisager une levée du confinement dans des conditions favorables. Sans pour autant désarmer...
Mais, cet espoir a été « douché » par l’énergie du virus, à nous empoisonner la vie sociale.
Le 26 novembre, la descente s’interrompt soudainement et le nombre de nouveaux cas repart même à la hausse dans certains territoires
Et nous oblige à redoubler de vigilance pour déjouer les stratégies du virus, à revisiter la façon d’envisager les fêtes de fin d’année, et à mobiliser, encore et encore, nos facteurs de résilience individuels et collectifs pour tenir face à cette épreuve.
Que s’est-il passé ?"

Consultez la totalité de la dernière chronique, publiée le 17 décembre.

Retrouvez toutes les infos sur le COVID-19 en Pays de la Loire sur www.pays-de-la-loire.ars.sante.fr


Article du 13 janvier 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


Il n'y a pas de commentaire à cet article. Soyez le premier !


page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI