Saumurois. Jean-Jacques Micoud quitte la direction de la SPL tourisme et rejoint le sud

Depuis 2017, la SPL (Société Publique Locale) Saumur Val de Loire Tourisme avait à sa direction Jean-Jacques Micoud. Mais 2020, année compliquée notamment pour les professionnels du tourisme, aura été la dernière pour le directeur à l’office de tourisme saumurois. Il rejoint en effet en ce mois de janvier les terres du sud, en prenant la tête de l’office de tourisme communautaire Béziers Méditerranée. Avant de poser ses valises à Saumur, Jean-Jacques Micoud avait auparavant dirigé les comités du tourisme de l’Ain, du Morbihan, de la région Franche-Comté et dirigé l’office du tourisme des Orres, dans les Hautes-Alpes.

Jean-Jacques Micoud


À la tête de la SPL Saumur Val de Loire Tourisme depuis trois ans et demi, Jean-Jacques Micoud, l’actuel directeur quittera l’office de tourisme saumurois le 22 janvier prochain. Il enchainera dès le 25 janvier dans une nouvelle collectivité, en prenant la direction de l’office de tourisme de l’agglomération Béziers Méditerranée. « Il s’agit d’un Office assez important et qui est aujourd’hui déjà bien développé. Il s’agit d’un poste avec la gestion de nombreux sites, à savoir deux ports de plaisance, le site des écluses de Fonseranes qui est classé à l’UNESCO, le canal du midi et un gros projet de création de Maison de la Nature. Bref un poste riche et diversifié avec de grands projets de développement », indique Jean-Jacques Micoud.

Un territoire qui ne lui est pas inconnu

Il s’agit de la 7e direction que prend ce professionnel du tourisme, ayant alterné entre station de ski, direction de comité départemental, office de tourisme… « Jusqu’à maintenant, j’étais sur des postes où il y avait de gros chantiers à mener et beaucoup à faire pour développer les territoires en termes de tourisme. Ici, on est plus sur de la gestion de site et du développement, puisque beaucoup a déjà été fait sur ce territoire par les équipes en place et mon prédécesseur. » Un Office de taille avec une équipe et un budget conséquents. Jean-Jacques Micoud connait bien l’agglomération de Béziers Méditerranée, puisqu’il a été à la tête de l’office de la Domitienne, une petite agglomération de 26 000 habitants à côté de Béziers. « Durant cette période, je vivais à Béziers même, je ne pars donc pas en territoire inconnu », assure-t-il. Ce déplacement professionnel était aussi l’occasion pour lui de retourner dans le sud et se rapprocher de sa famille, une aubaine pour lui qui va devenir très prochainement grand-père.

Un territoire plein d’atouts

Il garde de ses années saumuroises le souvenir d’une très belle expérience. « De nombreuses de choses ont été faites durant ces années. J’ai apprécié la confiance des élus, des équipes et des prestataires. C’est une richesse qui est à notifier dans le Saumurois, il y a une qualité d’écoute incroyable », indique-t-il. Il décrit également des équipes très « professionnelles et engagées. » Ces dernières années, l’équipe de la SPL tourisme a mis en place une nouvelle dynamique dans le Saumurois. « Il a fallu travailler sur le positionnement marketing du Saumurois et affirmer le territoire comme une destination touristique. Il a un double ADN, appartenant à la fois au Val de Loire, mais aussi à l’Anjou. Les deux sont des entités fortes. Toutefois, le nom Val de Loire est bien plus porteur à l’international, il a donc fallu développer cette identité. » Selon lui, le tourisme est un marché « hyper concurrentiel ». Pour se démarquer, il convient donc d’être « lisible et visible. » Les équipes ont donc particulièrement planché sur le travail de communication auprès des médias et via les réseaux sociaux. Destination Saumur Val de Loire, qui était partie de loin, est rapidement arrivé dans le top 10 des destinations touristiques sur les réseaux (relire notre article). « Le Saumurois est une destination pleine d’atouts et de belles filières : le cheval, l’oenotourisme, les vins, les troglos, la Loire, la gastronomie… Mais ce qui permet au Saumurois de se différencier, ce sont les événements. Cela n’est peut-être pas visible pour les locaux, mais il y a un nombre colossal d’événements, surtout pour un territoire de cette taille. Une année comme 2020, sans événements, on redevient une destination lambda », explique le professionnel du tourisme.

Encore du travail, mais des bases saines

Selon lui, le travail qui sera à mener dans les années à venir concerne le confortement du tourisme international et la fidélisation de la clientèle locale. « Les bases sont aujourd’hui plutôt saines », affirme-t-il. "Il faudra aussi amortir la complexité financière de 2020. Pour 2021, nombre d’événements sont déjà calés puisqu’ils étaient prévus pour l’an dernier, ils seront donc simplement reportés et réajustés." Ce départ est un peu frustrant sur un point pour le directeur, « 2020 devait être l’année de l’explosion du tourisme en Saumurois, nous avions tout mis en place pour que cela fonctionne très bien. »
Pas encore de remplaçant

Pour l’heure, il n’y a pas encore de remplaçant à la tête de la SPL Saumur Val de Loire Tourisme. C’est donc le président, Jean-François Miglierina (notre article) qui a été nommé PDG par intérim le temps qu’un nouveau directeur ait été trouvé. Cela pourrait prendre quelques mois, selon celui qui a tenu la barre durant plus de trois ans. Jean-Jacques Micoud estime : « Il y a encore beaucoup à faire, mais je sais que l’équipe qui est en place est très efficace et connait très bien le territoire. Être une destination touristique n’est pas un gros mot, c’est une opportunité. Le tourisme permet de développer le territoire, sur le plan économique, pour les clubs et les associations, sur l’embellissement, sur les événements, les équipements. Certes cela profite aux touristes, mais également aux habitants tout au long de l’année. Il ne faut pas opposer le tourisme à l’industrie. Il y a des dizaines de collectivités qui rêveraient de devenir des destinations touristiques, comme l'est le Saumurois. »


Article du 13 janvier 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


4 commentaires :


Commentaire de lolo 14/01/2021 10:11:09

Triste de voir partir un homme de cette valeur mais il a bien raison de le faire. Il était très enthousiaste à son arrivée. Je pense qu'il a dû déchanter par la suite. Saumur is Saumur.Difficile d'y faire qq chose.



Commentaire de mariné 14/01/2021 15:41:55

''Top 10 sur les Réseaux'' ? Peut-être mais pas beaucoup plus de tourisme selon les chiffres. ''De nombreuses de choses ont été faites durant ces années'' Quoi au juste en nouveauté ?.Les Lobis restent encore prédominant à Saumur. Il faut innover réellement. Notamment culturellement avec de beaux spectacles, entre autres, qui viendront ajouter à l'attractivité du territoire. La programmation actuelle n'est pas tout public.Les touristes ne s'y retrouvent pas.



Commentaire de Corinne 15/01/2021 07:56:42

C'est le système goulet qui met un tour de vis (vice ?) de plus. Au secours on étouffe !



Commentaire de Mariné 15/01/2021 21:59:34

Non ce n'est pas ''que'' de sa faute? Cela fait des lustres que le ''système'' perdure. Encore une fois les ''Elites'' à Saumur pensent tout savoir et être les meilleurs donc ça n'avance pas. Ils ne sont pas assez ouverts et manquent d'idées ou bien c'est que leur priorité ne sont pas ne vont pas dans ce sens. La peur peut-être de perdre leurs petits acquis. L'histoire de cette ville le prouve. Il faut se débarrasser de tous ces goulets. Euh pardon de tous ces boulets.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité à 600...

 

 


Créez votre article ! ICI