Thouarsais. Le territoire particulièrement touché par les cambriolages

La gendarmerie des Deux-Sèvres vient de publier une carte sur sa page Facebook référençant les zones où les cambriolages sont les plus nombreux dans le département. Le Thouarsais est un des deux secteurs les plus touchés.


Les gendarmes des Deux-Sèvres font face depuis plusieurs semaines à une vague de cambriolages sur le département. Ils ont alors décidé « dans un souci de transparence et afin de répondre à certaines de vos interrogations, » de publier périodiquement sur leur page Facebook une carte signifiant les zones les plus touchées ou non par ces actes de malveillance. Ce jeudi 4 mars, la gendarmerie des Deux-Sèvres a publié « pour le mois écoulé (ici février), une cartographie des zones exposées aux cambriolages ». Bien évidemment cette carte ne permet d’observer que les données de la zone gendarmerie. Elle permet cependant de faire ressortir de manière assez nette deux territoires particulièrement visés et victimes de cambriolages. Parmi eux, le Niortais et le Thouarsais et plus particulièrement (en ce qui concerne la zone de la gendarmerie) le secteur de Saint-Varent. La gendarmerie estime que ce phénomène déplorable pourra être endigué avec la seule aide des habitants : « Parce qu'il n'est pas possible de positionner un gendarme derrière chaque habitation, nous devons pouvoir compter sur vous pour signaler toute présence ou comportement suspect. Alors, ayez le bon réflexe et n'hésitez pas à composer le 17. »

La carte en question pour le mois de février




Article du 05 mars 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


1 commentaire :


Commentaire de barnabé 05/03/2021 18:39:28

D'où l'utilité de développer le dispositif "voisins vigilants et solidaires" une baisse de 40% des cambriolages par an selon le ministère de l'intérieur, voila qui devrait faire réfléchir.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Quelle est la première lettre de cette question ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI