Portrait. Jean-Michel Marchand. A la retraite ? Rien de moins sûr ! Episode 1

A 74 ans, le briscard de la vie politique locale saumuroise, Jean-Michel Marchand, a quitté la vie politique en 2020, mais n'en a pas pour autant quitté la vie publique. Portrait de celui qui comptabilise pas moins de 31 ans de vie politique et d'un demi-siècle en mandats cumulés ! Cela vaut bien 3 épisodes. Aujourd'hui, épisode 1.


En 1947, Jean-Michel Marchand naît à la maternité de l'hôpital de Thouars, sa famille vivant à Missé, à quelques encablures. Il y fait toute sa scolarité avant de rejoindre à l'École Normale d’Instituteurs d'Angers, la formation des enseignants. Instituteur à Angers pendant un an et deux ans à Madagascar au titre de la coopération, il exerce de1970 à 1980 dans les Mauges, au collège de Montrevault. Et c'est en 1980 qu'il débarque à Saumur, en tant que professeur de sciences naturelles et physiques au sein du collège de St Lambert des Levées. Un poste qu'il occupera jusqu'en 1992. Puis c'est son départ pour la Mayenne, en tant que principal du collège de Meslay du Maine, poste qu'il occupera durant 2 ans. Et de conter une anecdote : « Quand je suis arrivé à Meslay, on a voulu me présenter « Roquépine »..Le piège pour celui qui n’aurait pas su que cette jument avait gagné 3 années de suite le Prix d’Amérique ! Évidemment je le savais. Déjà le cheval... Meslay du Maine n’est-il pas le plus important centre de France de trotteurs ?" En 1994, Jean-Michel Marchand revient sur Saumur, en tant que principal du collège de Saint-Lambert des Levées (Honoré de Balzac). Poste qu'il occupera jusqu'à en 1997 ( la retraite professionnelle, c’est 10 ans plus tard !)

Un début de carrière politique à Saumur en 1983

C'est à 36 ans, en 1983, que le thouarsais fait ses vrais débuts en politique, et ce, à Saumur. Au titre du PSU (1), il est pour la première fois candidat sur une liste pour les Municipales, celle menée par Jacques Percereau, militant PS. C'est l'époque de l'union de la gauche, il figure en 29ème position et n'est donc pas élu, la liste minoritaire ne remportant que 7 sièges, face à la liste du jeune lion RPR, Jean-Paul Hugot.
Aux municipales suivantes en 1989, alors membre du mouvement Anjou, Ecologie, Autogestion, il figure en 5ème position sur le liste PS de Jacques Percereau. La liste, toujours minoritaire face à celle de Jean-Paul Hugot, mais aussi à celle dissidente du PS, Harmonie obtient 6 sièges, il devient élu municipal. Harmonie obtient quant à elle 3 sièges. « Si nous nous étions entendus, nous aurions eu une chance », ne manque-t-il pas de relever. Et de rajouter : « A l'époque, on présentait un candidat au poste de maire délégué pour chaque commune associée. La liste Percereau a obtenu 6 voix à Dampierre, 6 voix à Bagneux ,6 voix à St Hilaire et à St Lambert, 9 voix. Ce qui veut dire que les élus d'Harmonie ont voté pour moi... ».
En 1995, alors qu'il vient juste de revenir sur Saumur, Jean-Michel Marchand est à nouveau candidat aux Municipales, tête de la liste de gauche, Saumur Autrement, alors qu'on l'attendait sur la liste « Renaissance » menée par Jean-Luc Lhémanne, ancien directeur de l'ENE, à la tête d'une liste « apolitique », comprenant des personnalités de droite, du centre et de gauche. Mais il décide, en soutien avec le PS, de monter une liste de gauche, désapprouvant la présence sur la liste Renaissance de candidats très franchement marqués à droite. Cela étant dit, dans la stratégie électorale, une union au 2d tour était envisagée. Mais pas de 2d tour, la liste JP Hugot ayant été élue au 1er tour. Ainsi JM Marchand fait partie des 9 élus d'opposition (5 pour sa liste et 4 pour la liste Renaissance).

Une première tentative aux cantonales

Parallèlement en 1992, il est candidat aux élections cantonales (aujourd'hui départementales). Satisfaction, même s'il est battu par Paul Boisnier (UMP), il est présent au deuxième tour, ce qui le fait exister politiquement sur le Saumurois. Au 2d tour, il avait été soutenu par le candidat PS, Claude Mesnard, ce dernier ayant appelé à voter JMM.
Après une mutation en Mayenne qui dura 2 ans, il revient à Saumur en 1994 et se relance dans la vie politique locale.

Dans notre prochain épisode : Premier Graal en 1997, puis en 2001, mauvais calcul en 2008, puis le retour en 2014...

(1) Le Parti socialiste unifié (PSU) a été fondé en 1960. Représentant à sa fondation la deuxième gauche, qui se situait politiquement entre la Section française de l'Internationale ouvrière (SFIO), d'inspiration socialiste, et le Parti communiste français (PCF), le PSU était proche politiquement du Centre d'études, de recherches et d'éducation socialiste (CERES), fondé en 1966 et représentant l'aile gauche du Parti socialiste (PS) dans les années 1970. Il s'est dissout en novembre 1989. Le PSU s'est notamment appuyé sur la scission (et la laïcisation) de la Confédération française des travailleurs chrétiens (CFTC) en Confédération française démocratique du travail (CFDT) et a défendu, dans les années 1970, l'expérience autogestionnaire, soutenant en particulier les travailleurs de l'usine de Lip. Le PSU a notamment comme premier secrétaire Michel Rocard, de 1967 à 1973.


Article du 07 avril 2021 I Catégorie : Vie de la cité

 


16 commentaires :


Commentaire de Vlady Boissin 07/04/2021 17:49:26

La rédaction sous entendrait un retour de monsieur Marchand Jai beaucoup de mal à le croire Je pense que monsieur Marchand 74 ans et qui a énormément fait pour la ville , l agglo etc.. , ne reparte en politique...



Commentaire de Bourgeais 07/04/2021 18:56:15

A LA RETRAIRE très bien et qu'il est reste surtout



Commentaire de Gilles PETIT 07/04/2021 20:00:43

JM Marchand qu'il reste a la retraite surtout, c'est un habitant de St Lambert des levées qui a été incapable de faire quelque chose pour sa commune alors, qu'il profite de sa retraite de l'éducation nationale + ses fonctions politiques entre 50 k€ et 80 k€ pas mal non ?



Commentaire de Elissa 07/04/2021 23:10:47

C'est du même genre que le retour de Drucker dimanche après midi... Marre.



Commentaire de Mdr 08/04/2021 08:15:07

Ce monsieur dont le but n'a été que de se construire une retraite en or en veut plus ? Surtout pas ! Le contribuable ne veut pas que les petits fours et autres boissons soient remis à l'honneur



Commentaire de yaya 08/04/2021 09:19:10

ha c est ca la gauche caviar il en veut encore quil aille ramasser les ordures dans sa commune il ne dit pas bonjour a celui qui travail



Commentaire de Francis Prior 08/04/2021 10:37:05

Décidément il est impossible de présenter l'engagement politique de quelqu'un sans avoir en retour les immondices de tous ceux qui n'ont jamais eu la responsabilité et l'abnégation de faire quelque chose pour la collectivité. Qu'ils soient de gauche, de droite, du centre ou d'ailleurs ceux qui veulent œuvrer pour la communauté devraient recevoir plutôt les remerciements de ceux, dont je suis, qui n'ont pas l'énergie et le courage de le faire et préfèrent leur quiétude et leurs livres.



Commentaire de Saumur-brut 08/04/2021 11:22:33

Merci Francis Prior, vous relevez le niveau de ces commentaires pour la plupart haineux et sans réelles justifications. Et merci à messieurs Hugot, Marchand, Apchin, Goulet et tous ceux qui se dévouent pour le bien de tous.



Commentaire de Jean 08/04/2021 12:03:12

Qu'il est facile de critiquer...!



Commentaire de Vlady Boissin 08/04/2021 12:59:38

Monsieur Prior a entièrement raison dans ses propos . Par contre je m interroge sur la haine déversée dans les propos de certains...Quelle en est la raison , d où vient ce dégout et la haine pour les hommes politiques ? Sont ils eux mêmes responsables ? Un peu peut être , non ? A creuser.....car en 2022 l horizon pourrait bien se noircir ...



Commentaire de Très beau parcours 08/04/2021 14:02:02

Revenir au positif et couper la mauvaise herbe du négatif qui s'exprime sur les réseaux sociaux. Oui, il faut remercier ceux qui se sont investis et qui ont osé prendre des responsabilités. Etre élu n'est pas de tout repos comme certains le pensent. C'est un engagement qui demande aussi du travail. Alors quand un élu a bien fait son travail et même si tout ne peut-être parfait, il faut le remercier.



Commentaire de Francis Prior 08/04/2021 16:18:43

Vlady Boissin Le pourquoi cette hargne contre les politiques ne peut avoir de réponses simples. Le rôle de bouc émissaire ne peut pas être négligé, comme notre mythologie révolutionnaire qui nous fait briser ce que l'on a adoré. La folie égalitariste qui ne perçoit que les petits avantages de la fonction d'élu mais pas suffisamment les servitudes. La méconnaissance aussi du fonctionnement de nos institutions qui fait que l'on imagine des pouvoirs ou des avantages qui n'existent pas. Peut être aussi des comportements rares de certaines personnes



Commentaire de cebenvrai 08/04/2021 18:43:11

C'est vrai ça, ce n'est pas de tout repos, mais était-il obligé d'y aller si c'est ingrat ? Quand on est chef, on prend des décisions, donc on fait un tri et on élimine. Mais on ne se plaint pas des servitudes de la fonction, surtout quand on a tout fait pour aller d'un camp à l'autre pour assurer sa réélection. Qu'il reste à la retraite.



Commentaire de @cebenvrai 08/04/2021 19:44:25

Mais qui vous dit qu'il se plaint? Les regrets qu'il pourrait avoir, c'est de lire des personnes telles que vous, toujours prêtes à jeter l'opprobre.



Commentaire de lolo de pocé 09/04/2021 08:29:33

Des torrents de critiques, mais aucun n'a eu le courage et l(abnégation de faire ce qu'à fait JMM. Alors merci à ceux qui relèvent un peu le niveau, peu importe que l'on partage les opinions de JMM ou non mais au moins reconnaissons son engagement



Commentaire de gédeon 09/04/2021 18:13:27

Pourquoi déverser autant de propos gratuits autant qu'haineux à l'encontre de ceux qui sont élus. On peut ne pas être en accord avec telle décision venant d'un tel ou d'un tel. Mais les mots pour le dire ou l'écrire ne sont entendus que lorsqu'ils relèvent de constructions oratoire,grammaticale et syntaxique normales. Auxquelles ont peut bien sur ajouter la courtoisie...C'est vrai que cela devient rare. Mais aux censeurs, je dis ceci : essayez la critique positive...Vous verrez c'est pas mal.



page-precedente

Ajoutez un commentaire à cet article :

 

Les commentaires ne seront pas corrigés.
Ceux comportant des mots grossiers ou portant atteinte à l'intégrité des individus n'étant pas publics ne seront pas publiés.
La courtoisie n'empêche pas la libre expression, nous vous rappelons aussi que le débat s'enrichit d'idées et non de critiques aux personnes.

 

(n'apparaîtra pas
sur le site)

(Email)


Si vous ne réussissez pas à mettre un commentaire, pensez à mettre votre navigateur internet a jour. Pour déposer un commentaire vous devez avoir javascript actif.

Me prévenir si un autre commentaire est déposé pour cet article.

Combien de pattes a un chat à trois pattes ?

 

Votre commentaire sera publié après modération.

Pour faciliter la lecture des commentaires, la longueur des commentaires est réduite et le nombre de caractères est limité � 600...

 

 


Créez votre article ! ICI